Appel à textes: "Trois femmes puissantes"

Publié le par M agali


Le thème de ce nouvel appel à textes "Trois femmes puissantes", autant qu'un clin d’œil au Goncourt est un pied de nez à Franck Garot, lui-même expert en pieds de nez...
L'idée en est de Monique Coudert.

Envoyez votre contribution par courriel à magali.duru (at) gmail.com avant le 1° mars.
Moins de 9 000 caractères espaces et signes compris, please.

Monique s’y connaît en femmes puissantes, surtout depuis qu’elle en est devenue une, à son corps défendant. Atteinte d’un grave accident de voiture il y a trois mois, en effet, elle vient d'être enfin délivrée des hôpitaux et autres maisons de rééducation (ou de "redressement"?  vu que la torture qui lui a été infligée fut celle du corset).
Bon retour à la maison, Monique !

 De sa main, quelques haïkus, écrits du fond de la douleur.

 

 
Dans l’extension de l’hôpital

Le chauffage ne marche pas

Les fantômes non plus

 

Le veilleur de nuit m’aime

Il a volé une couverture pour moi

 

Les poubelles sous ma fenêtre

J’ai peur des mouches

 

Et s’il neigeait,

dit la haie

Te courberais-tu ?

 

Mon empire

Pour la patte d’un chat

à côté de ma canne

 
 

La vieille dame en babygro rose

Me lance un baiser

Qui suis-je ?

 

Il faut attendre

Que mon ombre me ressemble

Pour rentrer à la maison


Monique Coudert

Commenter cet article

Léonie/ 19/02/2010 17:13


J'aime cette écriture sans corset ni baleines, bravo .


Franck 17/02/2010 01:08


Content d'avoir des nouvelles de Monique. Mais bon, c'est de la provocation là, va falloir y répondre, évidemment, je fourbis mes armes...