Mais où Jean Calbrix a-t-il la tête?

Publié le par M agali


On me proposait récemment en coulisses d'envoyer un nouvel appel à textes. Sur quel thème, demandais-je? Pourquoi pas le "Rire" m'a soufflé une Sorcière de ma connaissance(celle qui a un bateau, comprenne qui pourra).
Eh bien d'acord,  pourquoi pas? Et je laisse venir à moi vos petits enfants...
Vous avez quinze jours, un peu plus, un peu moins, 6 000 caractères, un peu plus, un peu moins, à vous de voir. Et vous envoyez ça à l'adresse e-mail au bas de la page du blog.*

Mais attention! Je mets la barre très haut.. A la hauteur par exemple de ce texte incroyable, hilarant de Jean Calbrix que vient de publier Calipso sous le titre La tête ailleurs.
A lire d'urgence, (sauf si vous avez une côte cassée ou les zygomatiques fragiles).

On y apprend entre autres comment couper court aux grèves des étudiants et autres séquelles du marasme économique avec des propositions par l'Université de nouvelles formations garantissant un emploi (on l'a compris, tout cela se passe en 2019).

________________________________________________________________________________________________________________

  * à condition que vous preniez en priorité le temps de terminer votre nouvelle pour envoyer au concours organisé par Toulouse Polars du Sud, évidemment. Limite le 10 juin!



Commenter cet article

Coudert 31/05/2009 10:08

Je rentre d'un séjour entre parent-thèse sur les flancs du mords-vents et que vois-je ? Le calbrix illarix est arrivé ! Je m'en suis repue, n'en puis plus mais en veux plus.

M agali 31/05/2009 10:53


Je fais chorus: une autre, une autre!


Saperlipaupiet 23/05/2009 10:50

Cette histoire n'a pu que germer dans l'esprit d'un fou furieux mais quel plaisir de la lire. BRAVO Jean Calbrix !

Jean 21/05/2009 23:17

Un grand merci pour ta pub, Magali et un grand merci à Joêl, Amitout, Mrs, Lalh Behi, Lastrega d'avoir fait part de leur hilarité à la lecture de ma tête ailleurs. C'est tellement drôle que moi-même je rigole en me relisant, et pourtant il m'en faut beaucoup !

La strega senza frontiera 21/05/2009 23:07

Giovani Calbrixo è assolutamente matto, ma, lei ha un talento eccezionale per fare ridere fragorosamente.... Mi scusi, non mi sento molto bene. Ho male al tèschio. Ciao ! Ciao ! Buena notte !Signé : un uccello notturno

Lal+Behi 21/05/2009 22:57

Le texte de Jean Calbrix est d'une drôlerie sans prix, un vrai régal du début à la fin. Seul (énorme) bémol, il met effectivement la barre si haut qu'il handicape d'avance les ceusses qui comme moi ne sont pas des champions de saut en humour.Mais tout de même, M. Calbrix, continuez à nous régaler de vos joyeusetés et autres textes pourvoyeurs de rigolade !