Patrick Dupuis, Nuageux à serein.

Publié le par M agali

Un petit entretien ce soir avec Patrick Dupuis, qui est mon éditeur, comme certains le savent peut-être, mais aussi lui-même écrivain et auteur de nouvelles.
A l’occasion de la sortie de son nouveau recueil,
Nuageux à serein, chez Luce Wilquin, nous avons échangé les casquettes et c'est moi qui l'ai interviewé…(mais non, pas sur la météo de demain!!!)
Je lui ai demandé de nous retracer pour nous son parcours d’écrivain, de nous parler de ses deux passions, l’écriture et l’édition.

A toi Patrick, parle bien fort dans le micro!


Je suis incapable de bien parler de ce que je me refuse à appeler mon œuvre. Disons que j’ai commis quelques livres -deux romans, un recueil de nouvelles et un essai historique- qui ont eu la chance d’être édités (à compte d'éditeur), ce qui m’a permis d’être lu par un assez grand nombre de personnes et j’en suis fort heureux, même si ces livres ne se trouvent plus en librairie, les éditeurs ayant cessé leur activité.

Après une longue période de « non-écriture », je me suis remis à l'ouvrage. Dans le genre littéraire qui, de loin, me plaît le plus, la nouvelle. Pas facile d'expliquer pourquoi, mais je me sens bien dans ce type d'écriture qui est au roman ce que le sprint est à la course de fond, j'aime écrire des textes courts, car j’ai l’impression en les écrivant de vivre des tas de vies différentes, de me transporter dans une multitude de lieux...

Le résultat de ce travail est Nuageux à serein, un recueil de nouvelles douces-amères, qui  s'inscrivent dans le temps qui passe et prennent pour personnages principaux des gens qui pourraient être chacun d’entre nous.

Une autre facette importante de mon attachement au monde des livres est Quadrature, une maison d’édition que j’ai fondée avec quelques amis.
Depuis quatre ans, Quadrature publie, à compte d’éditeur trois recueils de nouvelles par an. L’entreprise peut paraître téméraire (la nouvelle est un genre qui se vend mal) mais il s’avère que, jusqu’à présent, c’est une réussite, puisque de nous passons aujourd’hui de 3 à 4 recueils par an. Les livres se vendent et les premiers auteurs que nous avons publiés continuent une carrière littéraire chez de grands éditeurs, (par exemple, Gallimard, Fayard, la collection « le Masque ») ... preuve du sérieux du travail accompli.

Précision importante : Quadrature refuse l'auto-édition car on ne mélange pas travail d'éditeur et création personnelle, on n’est pas juge et partie... Voilà pourquoi j’ai proposé mon recueil Nuageux à serein aux Editions Luce Wilquin. Je suis très heureux qu'il ait été accepté car Luce Wilquin est la plus importante maison d’édition francophone belge indépendante,  qui reçoit des centaines de manuscrits, sort une trentaine de titres par an et est très bien distribué en France, en Suisse comme, bien sûr, en Belgique.

Après 34 années d'enseignement (au Collège Cardinal Mercier de Braine-l'Alleud où je m'occupais principalement d'élèves en difficulté), j'ai pris ma pré-retraite pour me consacrer totalement à l'écriture et à notre maison d'édition.
J'ai donc la chance de vivre ma passion à plein temps, je ne me plains pas...

Patrick Dupuis



Patrick Dupuis présentera Nuageux à serein le mardi 28 avril, de 18h00 à 20h00, à la librairie Agora à Louvain-la -Neuve (rue Charlemagne)

BIBLIOGRAPHIE
   
- Le Conseiller (roman), Ed. Quorum, Ottignies, 1993 ,
- Le Maître immobile (roman), Ed. Quorum, Ottignies, 1996,
- Un siècle de mouvement wallon  (1890-1997) - Recueil de textes commentés,   
 Ed. Quorum, Gerpinnes, 1998 (deuxième édition, 1999).
- Ceux d’en Face (nouvelles), Ed. de l’Acanthe, Tournai, 2003
- Nuageux à serein (nouvelles), Ed. Luce Wilquin, Anvin/Hannut, 2009







Présentation du recueil:

Tout allait donc recommencer ! Mais c’était bien trop tôt ! Il pressentait déjà qu’il n’aurait pas le temps de soigner sa blessure. Cette jeune femme l’attirait et l’inverse était vrai aussi. Tout irait trop vite. Pas de solitude, pas de possibilité de respirer,  pas de silence. Le couple, à nouveau. L’amour, la difficulté de vivre ensemble. Il savait qu’il ferait face, qu’il assumerait, qu’il allait parler, enclencher le processus...

Qu’ils soient décrits avec tendresse ou ironie, les aléas de nos existences tissent la trame de ce recueil. Les personnages qu’on y croise sont nos semblables. L'auteur taille, pour eux, un costume aux couleurs d'un temps qui oscille sans cesse entre le nuageux et le serein, l'amertume et la douceur.











Publié dans Evènements

Commenter cet article

amatou 21/04/2009 18:09

En lisant le début de votre texte, on souhaite pouvoir découvrir la suite ... Votre titre: Nuageux à serein découvre un univers  très poétique.

Martine 20/04/2009 08:15

Je l'attends de pied ferme celui-là et comme toutes les belles surprises, il sait se faire attendre! ;o) Peut-être aujourd'hui?!!! Je croise les doigts très très fort!Merci Magali pour cette présentation qui nous permet d'en savoir un peu plus sur cet éditeur très sympathique!