Le passage magique d'Agnès Varda

Publié le par magali duru


Qui revient ravi et bronzé des  "Plages d'Agnès"(encore visible dans quelques salles de Paris et d'ailleurs mais dépêchez-vous!) commencera par haïr du fond du coeur le Chasse-clou pour sa "chance insolente".
Et il finira par reconnaître qu'un photographe qui va faire réparer ses chaises rue.. Daguerre méritait d'entrer direct dans le conte de fées.

 



Publié dans Carpe diem

Commenter cet article

alain 25/01/2009 16:42

C'est vrai, courez voir ce très beau film!!