L'éclat du pavillon d'or

Publié le par magali duru

 Monique Coudert continue à trier ses photos, à peaufiner ses souvenirs de vacances et à récrire haïkus et journal de bord.
Un jour peut-être en nourrira-t-elle son propre blog....




 La balayeuse de feuilles
 le nez sur son ouvrage
 ne voit pas le cerisier d'argent
 lui lancer dix pampres morts
 pour faire éclore
 sa rage
 au milieu de son effort.
 Il a tort.
 Le dos rond,
 Le front caché sous le coton
 et répétant des gestes sages
                 depuis l'aube des premiers âges
                 dans le chanvre des cordages
 elle n'a pas compris l'affront
 et oeuvre encore
 à l'éclat du pavillon d'or.




Monique Coudert,
photos et poème

Publié dans Carpe diem

Commenter cet article

amatou 22/12/2008 19:41

Un voyage grâce à cette belle photographie et à sa si poétique légende