Patricia Parry in live

Publié le par magali duru

Pour ceux qui ne l'ont jamais vue, les pôvres!, elle présente, et avec quel brio, son dernier polar Cinq leçons sur le crime et l'hystérie ici.


Publié dans Carpe diem

Commenter cet article

Françoise 14/12/2008 19:42

Très sympathique d'écouter Patricia Parry parler du contexte de son roman. Ce livre figure dans ma LAPN, vivement le 25 décembre !

M agali 13/12/2008 13:58

Ah bon, Sacha Guitry était un adepte du euh... comment dire, "rétro-pédalage"?

D. Hasselmann 12/12/2008 21:30

Le "bon" ordre psychanalytique ne serait-il pas plutôt (dans une approche à la Sacha Guitry) : le mari, l'amant, la femme ????????????????????????????

Dominique Hasselmann 12/12/2008 16:01

Cette psychiatre possède un canapé qui ressemble plus à un divan... même si, normalement, ce n'est pas ce genre de thérapie qu'elle doit pratiquer.Ceci me fait penser au titre d'un livre de Frédéric Darc : "Le boulevard des allongés" : une allusion à Freud ?

M agali 12/12/2008 19:17


Sans vouloir répondre à la place de la Spécialiste, il m'a toujours semblé qu'il y avait un rapport évident entre le (théâtre)  de boulevard et le trio de comiques Moi Surmoi et ça qui valent
bien le mari, la femme, l'amant.












Patricia P 11/12/2008 20:20

Quel accent, en effetMerci du relais, Magali, surtou si cela permet d'impressioner Solenn, ah, ah... (Au boulot, Solenn, non mais...)