Gino de Dominicis et le mec du MAC's: Calamita cosmica

Publié le par magali duru

Virginie (qui a toujours de très bonnes intuitions en matière d'art) n'a certes pas manqué de nez quand elle a décidé d'aller voir Calamita cosmica de Gino de Dominicis la semaine dernière au Musée des Arts Contemporains (MAC's) du Grand-Hornu (Belgique).



(photo Virginie Baude)


Ce grand, très grand même (24 mètres!) cousin de Cyrano en polystyrène repose dans la grange du Musée.

La photo ne montre pas la haute tige dorée posée sur l'index du squelette qui justifie le titre de l'oeuvre (Calamita cosmica = aiguille aimantée cosmique, rien à voir avec la calamité) et qui souligne ses rapports avec l'Univers.
Si l'on ne les entrevoit que confusément, on pourra toujours sourire d'un appendice nasal qui ne manque pas de 
vis comica.
Ou, si l'on croit ce que disent certains, convaincus que la taille de tel nez signale celle de tel autre appendice (qui n'appartient pas au squelette humain), on peut toujours rêver quelque peu.

___________________________________________________________________________________________

Jusqu’au 14 septembre au Mac’s du Grand-Hornu, rue Sainte-Louise 82, Belgique.



Publié dans Carpe diem

Commenter cet article

virginie 24/07/2008 22:28

D'après Darwin, l'homme est en constante évolution; moi je vous dis, c'est parfois un os, parfois non; c'est le struggle for life.Très heureuse d'avoir déclenché un débat qui plane sur de telles hauteurs.Virginie

Georges F. 24/07/2008 07:08

Comment, "...qui n'appartient pas au squelette humain" ? Je croyais que c'était un os.Rendons à l'auteur ce qui est à l'auteur, la phrase est de ce cher Henri IV "Jusqu'à 50 ans, je croyais que c'était un os"