Ma tournée des journaux: L'article qui ne m'a pas fait riz (re).

Publié le par magali duru

 

Que le monde soit fou, on n'en doute plus depuis longtemps... Mais les nouveaux exemples sont toujours intéressants à considérer.

Suffit de lire ceci:

"Actuellement la population mondiale consomme plus de riz qu'elle n'en produit ; les stocks mondiaux ne cessent de diminuer et atteignent des niveaux critiques. En sept ans, les stocks de riz blanc ont été divisés par deux, passant de 147 millions de tonnes en 2000 à 71 millions en 2007. La situation est d'autant plus dramatique que comme le rappelle la FAO : « Le riz est l'aliment de base pour plus de la moitié de la population mondiale. Pour ne citer qu'un exemple, en Asie, plus de 2 milliards de personnes tirent 60 à 70 % de leur apport énergétique du riz et de ses dérivés ».

Michel Sage
Graphique : Observatoire de Statistiques Internationales sur le Riz.


Et en suivant, ceci:

Selon le ministère de l'Agriculture, le Japon a produit 8,71 millions de tonnes de riz en 2007, dont seule une quantité infime a été exportée.

A cela s'ajoutent les 770.000 tonnes que le pays, longtemps totalement fermé au riz étranger, est désormais obligé d'importer chaque année, essentiellement des Etats-Unis, de Thaïlande et du Vietnam, pour garantir un "accès minimal" à son marché en vertu des règles de l'Organisation mondiale du commerce (OMC).

Ces importations n'atterrissent en fait jamais sur les étals des supermarchés. "Le riz thaïlandais est inadapté à la cuisine japonaise. Quant au riz californien, il est similaire au riz japonais. Mais pour protéger les fermiers, le gouvernement leur a promis que le riz importé ne sera jamais utilisé pour la consommation directe", explique Nobuhiro Suzuki, professeur en sciences agronomiques à l'Université de Tokyo.

De ce fait, quelque 2,3 millions de tonnes de riz sont actuellement stockées par l'Etat dans une dizaine d'immenses hangars réfrigérés. Un million de tonnes proviennent des excédents nationaux. Le reste est constitué de riz importé.

Roland de COURSON, Le Point, vendredi 23 mai

L'article précise quand même que:

« Le Japon a annoncé son intention de vendre d'urgence 200.000 tonnes de riz aux Philippines, et 20.000 autres tonnes à cinq pays d'Afrique.

Quant aux Etats-Unis, ils envisagent d'autoriser le Japon à revendre à des pays tiers le riz qu'il leur achète. En vertu des règles de l'OMC, un pays ne peut en effet réexporter du riz que si l'exportateur initial donne son accord. »

Ils envisagent, qu'ils disent....


Allez, je vois que j'ai un peu plombé l'ambiance, une petite récréation, en restant dans la région.

 


Publié dans Carpe diem

Commenter cet article

Franck 24/05/2008 23:10

Je reviens justement de Bangkok. On m'y a, en effet, confirmé que le prix du riz avait doublé, enfin, quand on arrive à en trouver dans les rayons.

joël 23/05/2008 18:33

Sans compter les cultures d'agro-carburants, faussement appelés Bio-carburants (alors qu'il faudrait les nommer Nécro-carburants) qui aggravent le phénomène car elles se font (et se feront de plus en plus) au détriment des cultures vivrières. Pour seulement remplacer 10% de notre consommation de pétrole par des diesters et éthanol issus de l'agriculture intensive (penser aussi aux pesticides et herbicides + engrais déversés dans des sols déjà apauvris ou même morts - Voir les études de M. Bourguignon sur l'état des sols agricoles en France et dans le monde) il nous faudrait utiliser 72% des terres cultivables sur la planète. Certains on trouvé ce slogan : Manger ou conduire, il faut choisir...   Au Mexique (entre autres) les effets de ces cultures se font déjà sentir (révolte de la Tortilla, étouffée provisoirement par des aides de l'état à la population la plus pauvre dont le maïs est la base de l'alimentation....)Pour plus de précision lire " la faim, le blé la bagnole et nous" de Fabrice Nicolino (Malgré le style pamphlétaire  un peu ringard, le propos est sérieusement documenté et inquiétant)Lire aussi, pour plus d'info encore sur ce problème de faim qui va déferler dans les mois et années qui viennent, un livre formidable, effrayant, captivant, éveilleur:"L'Empire de la Honte" de Jean Ziegler (lui, impécablement écrit )On en apprend de belles sur les magouilles et lâchetés de la politique internationale.Et sur notre ignorance...

alain 23/05/2008 18:32

On pourrait parler aussi de l'impasse dans laquelle s'enfonce les pecheurs aujourd'hui. Le pétrole ne sera plus jamais bon marché et c'est tant mieux..

Marie-Catherine 23/05/2008 15:47

La conséquence concrète de cette crise alimentaire est que, selon les pays, l'augmentation du prix du riz depuis janvier varie de 30% à 50%...Ce qui, depuis de longs mois déjà, fait très très mal au  panier des ménagères dont c'est l'aliment principal...Bonne idée ta petite récréation.

M agali 23/05/2008 15:59


Et si certains avaient un peu aidé la crise, avec le stockage?
Mais j'ai l'esprit mal tourné, pardon...