Un peu mou du genou, ce blog?

Publié le par magali duru

Un peu mou du genou, ce blog, hier et ce matin?
Ben oui.
C'est l'aspect commémoration, partout sur les autres blogs, l'abondance de
videos, de témoignages, je suppose.
Mai 68 et mai 2007 à la fois, ça vous brasse et tiraille dans tous les sens.
Juste un mot, pour mai 68.
Oui, j'ai connu. Je m'en fiche que ça signe mon âge de vous dire que je suis capable de me rappeler (dans l'oreille gauche) les hurlements de Dany le Rouge qui beuglait dans mon petit transistor et (dans l'oreille droite) les éructations méprisantes et séniles du Général qui crachotait
"chienlit" dans le gros poste fixe grillagé que les parents regardaient avec anxiété (ben non, pas de télé dans tous les foyers à l'époque).

Juste un mot aux générations montantes.
Nous avons reproché à la louche à nos parents d'avoir vécu sous Pétain (comme si c'était la faute des ados qu'ils étaient ! ...)  et d'avoir, (plus sérieux), continué à voter comme leurs parents pour un De Gaulle qui ne libérait plus la France depuis 10 ans, mais la paralysait.
On nous reproche... la reprise en main d'après 68 (même si nous n'étions pas en âge de voter), la perte des idéaux, les patouillages des socialistes et la montée de la droite ou de l'extrême-droite ensuite etc...
Que vous dira-t-on à vous dans 25 ans par rapport au scrutin d'il y a un an?

Pour rester dans la commémoration mais descendre de plusieurs crans dans l'horreur, je vous propose une petite visite guidée de
Tchernobyl (explosion de la centrale atomique le 26 avril 1986).
Causes, conséquences, explications techniques, responsabilité des gouvernements, tout est sur le site d'
astrosurf. (C'est la seule chose qui ne soit pas radioactive, ce site, dans l'affaire, alors n'hésitez pas à aller y faire un tour).

PS:
Sur le sujet, lire
La Supplication de Svetlana Alexievitch. Incontournable et bouleversant.

Publié dans Carpe diem

Commenter cet article

Marie-Catherine 06/05/2008 06:45

Encore 25 ans à atttendre ? :(

M agali 06/05/2008 09:14


Marie-Catherine, ne soyez pas aussi dépressive.... Plus que 4, voyons!


alain 05/05/2008 21:06

Tu as raison de parler de Tchernobyl. Les conséquences ne se comptent pas en années, dizaine d'années mais en milliers d'années.. Et ces temps ci, on en brade à chaque sortie présidentielle!!!

Dominique Hasselmann 05/05/2008 18:52

Mai 68 et Tchernobyl pour changer : vous y allez fort !Je préfère quand même le souvenir de la fumée des lacrymos à celui du nuage radioactif (et non grillagé) qui avait malignement, disait-on, évité la France à l'époque...Ceci dit, oui le vote pour Sarkozy a été comme le "lâche soulagement" que nombre de Français ont connu sous Pétain. Un an après (mais foin de ces anniversaires...), le résultat est là.Mais faisons confiance à l'esprit de révolte... difficile, lui aussi, à "liquider".

joel 05/05/2008 18:25

Je me souviens avoir vécu ce mai comme une vraie fête du corps, de l'esprit et de la parole partagée... Mais aussi d'avoir commencé à prendre conscience de la force du langage, tour à tour libérateur et manipulateur, et du fossé qui séparera toujours les classes sociales, même au sein d'un tel mouvement, et malgré l'enthousiasme véritable qui se manifestait pour un changement de société. Je sens que Solenn va devenir encore plus créative après ça...

Solenn C 05/05/2008 15:36

Magali, tu abuses... vais être obligée de quadrupler mes doses d'antidépresseurs, moi ! Enfin : trouille, dégoût et désespoir étant généralement excellents pour ma créativité, je m'en retourne de ce pas entamer un nouveau chapitre.