Appel à textes: Les Oiseaux. Yvonne Le Meur-Rollet à Kergonano

Publié le par magali duru


Et si une hirondelle faisait bien le printemps ? se demande Yvonne Le Meur-Rollet. Et de prendre sa lyre (Poète, donne-moi un baiser.. ) et d'écouter, au cours d'ateliers d'écriture de poésie suivis au château de Kergonano, les hirondelles voyageuses revenant au pays..

Elle a traduit pour nous en rimes  leur babil de l'égyptien (Yvonne parle toutes les langues pourvu qu'elles soient poétiques) pour notre plus grand plaisir....


(photo Yvonne Le Meur-Rollet)

Printemps à Kergonano

 

 

Chaque avril, l'hirondelle,

En robe de velours,

La tête encore pleine

Du bruissement d'ailes

Des dolentes felouques

Qui descendent le fleuve,

Retrouve un vieux château

Du Siècle des Lumières,

Un peu plus décrépit,

Délaissé, assoupi :

Kergonano, désert...


L'hirondelle aguerrie

Rentre par une vitre aux rebords étoilés,

Et, devant les rideaux tout chamarrés d'aras

Aux plumes en lambeaux,

Les lustres enlaidis de toiles d'araignées, 

Les clavecins muets et les miroirs ternis,

Elle parle sans fin des beautés éternelles,  

 

De la dune qui court au pied des Pyramides

Et des palais en ruines

Hantés de gypaètes.

 


Elle parle, elle parle, audacieuse hirondelle...


Le printemps se réveille,

File à travers le parc,

Et fait danser l'étang

Que l'aronde frisèle

De son aile légère

      Porteuse de désirs...

 


Yvonne Le Meur-Rollet



NDLR :

Le Château de Kergonano appartenait à la Famille de Baden(56), avant de devenir la propriété de Loenan en 1425. A la fin du XVI ème siècle, Pierre Dondel, Sénéchal de Vannes  (Officier sous Louis XIV) par son mariage avec Marie Hyacinthe de Laouénan, héritt du domaine. La famille Dondel qui résidait rue Saint Vincent à Vannes, s'établit à Kergonano en 1819 et n'abandonna cette propriété qu'au début du XX siècle.

On peut y suivre aujourd'hui des ateliers d'écriture poétique et de mise en scène...

 

 


 

(photo Yvonne Le Meur-Rollet)

 


 

Commenter cet article

Marie-Catherine 29/04/2008 16:20

Vi, moi aussi maintenant il ne lui manque plus le début. P'têtre une histoire de surbooking  : il aura dû partir par 2 avions ?

M agali 29/04/2008 16:46


Ou à dos d'hirondelle? Pas très fiable, ces longs courriers. il suffit d'un vermisseau pour les détourner....


Marie-Catherine 28/04/2008 18:57

Bravo Yvonne !(Magali, il y a un petit souci sur le lien qui mène à la présentation d'Yvonne... mais je l'ai trouvé par Google alors : re-bravo Yvonne - pour "un jour de Noël", cette fois-ci)

M agali 28/04/2008 19:33


Le lien va bien, pourtant. Du moins de mon côté de l'Afrique....