Le salon du livre de Balma: l'imagier.

Publié le par magali duru

Oui, c'était bien.

Vraiment bien.

Un grand merci à tous ceux qui ont oeuvré pour que ce soit aussi bien.

Mais je ne vais pas tout vous raconter. Il fallait venir et puis voilà !

Allez, ce soir, je vous mets les images.

Et demain, on verra.


Solistes 


Ici, Pascal Dessaint nous présente Tu ne verras pas, son dernier polar (le retour de Félix Dutrey) en deux temps trois mouvements et une grimace:





       














Là, Solenn Colléter, attendant qu'un raseur ait fini de parler pour caser sa fameuse réplique :


« Je suis morte et je n'ai rien appris ! »


Et à présent, les duettistes en plusieurs versions :

 


Le Libraire et l'Auteure

 


Philippe Blomme, le dynamique, enthousiaste et sympathique libraire de la Librairie Ellipses
avec
Frédérique Martin.


L'Auteur et l'Auteure

( que ceux qui avaient tiré des conclusions hasardeuses de la photo précédente présentent leurs excuses....)


Alain Monnier ( la tête ailleurs, dans Notre seconde vie, sans doute?) délaissant du regard (comment ose-t-il ? ) Frédérique Martin (qui rit de se voir Femme vacante en ce miroir.)

 

Pôle Nord, pôle Sud

Pia Petersen et Patricia Parry


   Passer le Pont ? Yepiii! Consentir à de Petits arrangements avec l'infâme ? Jamais !



La Dame au long micro et la Damoiselle au long mirliton


Colette Fellous prenant en Plein été la température du mirliton de la liseuse de poèmes Laetitia Rapin.


La preuve par le zoom que j'étais là:



And that's all folks!


Publié dans Evènements

Commenter cet article

manon 09/04/2008 00:06

ben, c est qu'on les voudriat bien les photos de l'after...ravie que ce salon se soit bien déroulé.

M agali 09/04/2008 01:11


Oui, mais ça manquait de poussettes doubles.


Franck 08/04/2008 23:32

Moi, je dis qu'il y a de la censure sur ce blog. Sur les photos, on ne voit que des bouteilles d'eau.

M agali 08/04/2008 23:55


J'ai mis les photos du salon, Franck, pas de l'after....


Georges F. 08/04/2008 08:43

Bon, la photo finale est pleine d'espérance : si je compte bien, à la fin du Salon, il ne restait plus que six livres à dédicacer. Et c'est quoi, cette histoire de troisième mi-temps ? Encore une invention de journalistes ?

M agali 08/04/2008 14:31


@Solenn: J'assume, j'assume, mais j'ai du mal à utiliser l'appareil photo quand j'ai une coup de champagne dans le main, et encore plus si je l'ai dans le nez...

@Georges: tu ne devrais pas mettre ainsi en danger les jours du libraire et de l'éditeur, sais-tu qu'une trop grande joie peut tuer?


Solenn C 08/04/2008 08:21

Alors Magali, tu ne dis rien de la troisième mi-temps ? On n'assume pas la/les coupe(s) de champagne rosé qui ont suivi ?